Secteurs

Secteurs

Solutions CCM – Secteur Public

Malgré un contexte global de maîtrise voire de réduction des budgets, le secteur public continue d’accélèrer sa mutation, portée par une dynamique de transformation digitale (démarches administratives en ligne, guichet digital, communication cross-canal) et réglementaires (RGPD, PES, @CTES, DSN, etc.)

Au cœur des enjeux de cette transformation, l’amélioration de la qualité de la relation avec les administrés et les agents du service public devient une réelle priorité.

L’approche DDM de gestion des processus documentaires et de la communication client de Business Document accompagne les acteurs du secteur public dans leur démarche de transformation digitale vis-à-vis des citoyens et de leurs agents.

En savoir plus

Une communication personnalisée et interactive au plus près des citoyens

Que cela soit au niveau national, des conseils régionaux et départementaux, des collectivités ou des établissements publics, les solutions Bdoc permettent de produire et de personnaliser simplement les documents administratifs pour les distribuer soit par courrier postale ou, comme c’est de plus en plus le cas, pour les publier sur les portails du service public : Formulaires administratifs, actes d’état-civil, attestations ou facture en ligne sont disponibles et téléchargeables 7 jours sur 7 depuis n’importe quels appareils mobiles ou ordinateurs.

Information à jour, confirmation dans le cadre de la SVA (« Silence Vaut Accord »), notifications par sms ou via les réseaux sociaux permettent d’instaurer un dialogue fluide, interactif et collaboratif entre le citoyen et les agents du service public.

 

Simplifier la mise en œuvre des projets de dématérialisation de l’Etat

Grâce à ses APIs autorisant une intégration forte dans les applications métiers, les solutions Bdoc aide les acteurs du secteur public à simplifier les échanges de documents dans le cadre des grands chantiers de l’Etat, tels que le PES (Protocole d’Echange Standard) pour la dématérialisation des pièces justificatives et des factures et la gestion de la signature électronique ou @CTES pour la transmission et le contrôles des actes entre les collectivités et l’Etat.

 

Conformité réglementaire, sécurité des données et détection de fraude

Avec Bdoc, les services de l’administration gèrent de manière centralisée les modèles de documents. Ils optimisent la mise en conformité réglementaire quels que soient les types de documents et les médias ciblés et réduisent ainsi les délais de mise à jour et les coûts de production.

 

Par ailleurs, la restriction généralisée des dépenses publiques exige des administrations une parfaite maîtrise des règles destinées à détecter les mécanismes de fraudes liées aux remboursements de TVA, au paiement des allocations et aux déclarations et à la collecte des impôts.

Les traitements d’analyse et de vérification des documents entrants, intégrée dans les processus documentaires de Bdoc permettent d’automatiser et de fiabiliser ces opérations de contrôles et de réduire les coûts afférents.

 

Demain, la Smartcity…

La relation des administrations avec leurs administrés n’est qu’au début de sa révolution. Les données dans le Cloud, les objets connectés, la tendance de l’OpenData et l’intelligence artificiel dessinent déjà la Smartcity de demain, au service d’un citoyen toujours plus informé et connecté.

En contrepartie, elle appelle à une vigilance accrue pour protéger les données personnelles de chacun, dans le cadre notamment de la RGPD en vigueur depuis 2018.

Bdoc permet aux administrations d’anticiper ces évolutions en offrant une maîtrise complète des documents et des données véhiculées par les échanges de documents, pour l’ensemble des acteurs du dialogue, depuis l’administré jusqu’au système d’information, en passant par les agents et les prestataires du service public.

 

 

Témoignage Ville de Lausanne

L’offre Bdoc Suite 2017 est une offre évolutive qui prend en compte les évolutions du marché et qui réalise un grand pas vers la mobilité et le cross média : mobiles, tablettes, réseaux sociaux, etc. Elle tend également à révolutionner les métiers traditionnels de l’éditique en donnant la possibilité d’utiliser très facilement les nouveaux supports digitaux en remplacement du traditionnel PDF.